En tant qu’entrepreneur nous devons toujours remettre en question notre façon de faire les choses que ce soit concernant nos résultats ou nos stratégies.

Je pense sincèrement que si nous souhaitons améliorer quelque chose, peu importe le domaine, cela commence toujours par mesurer les résultats. Que nous parlions du domaine technique ou commercial, le principe reste exactement le même.

 

Qu’est ce qu’une KPI (Key Performance Indicator)

Premièrement, cet acronyme (Indicateur Clé de performance) identifie avant tout une valeur « Clé » suffisamment pertinente pour qualifier un objectif.

Par exemple, pour n’importe quelle entreprise nous parlerons de chiffres d’affaire et de bénéfices.

 

Deuxièmement, Le KPI doit être représentatif de la « performance » du travail d’une équipe ou d’un ensemble d’équipes. Il est nécessaire de le définir de manière claire, mesurable et sur une période donnée. Exemple : le nombre de transactions par heure…

 

Troisièmement, cette valeur doit être un réel indicateur pour prendre les futures décisions.

 

Généralement, mesurer le chiffre d’affaire et les profits ne suffit pas à comprendre comment une organisation fonctionne et surtout comment améliorer son fonctionnement. Définir, mesurer et évaluer d’autres indicateurs de performance sont la clé pour prendre les bonnes décisions.

 

Que devons nous mesurer ?

Les KPI peuvent être spécifiques à chaque équipe.

 

Pour la partie commerce, les KPI peuvent être :

  • Combien d’appels sont donnés chaque semaine
  • Combien de ces appels sont transformés en opportunités
  • Combien d’opportunités sont remportées
  • Quels sont les résultats individuels et globaux des commerciaux

 

Pour un chef de projet, les KPI peuvent être :

  • Combien de temps a t il été passé sur un projet par rapport aux estimations initiales ?
  • Est-ce que le projet a atteint les différents jalons en temps et en heure ? Si non quels sont les retards constatés ?
  • Quel est le coût global d’un projet par rapport à d’autres projets similaires ?
  • Combien d’imprévus y a t-il eu sur ce projet ?

 

Pour une équipe de développement:

  • Combien de bugs sont rapportés par l’équipe de test ?
  • Combien de bugs sont rapportés par les clients ?
  • Combien de temps est il nécessaire pour développer chaque fonctionnalité par rapport aux estimations ?
  • Quelle est la vitesse de développement par rapport à des projets précédents ou similaires ?

 

Comment mesurer ?

Les KPI sont véritablement spécifiques à chaque métier.

Aujourd’hui, un CRM (outil de gestion commerciale) va permettre d’extraire la performance des commerciaux, alors qu’un logiciel de bugTracking va permettre aux développeurs de mesurer la qualité de leurs travaux.

Le directeur de projet, quant à lui aura pour rôle de fusionner les données des commerciaux et des développeurs permettant ainsi de rendre compte à la direction de l’avancée des projets et des équipes en temps réel.

 

Consolidation des données

En fonction de votre entreprise, de sa taille et du nombre de données à rassembler, il peut être pertinent de rassembler les données manuellement ou automatiquement pour en extrapoler des tendances.

 

Si vous êtes une petite entreprise, un simple fichier excel peut être suffisant pour avoir une vision claire de vos KPI.

Pour les entreprises de plus grande taille, il est fortement recommandé d’utiliser un outil de tableau de bord. De nombreuses solutions existent… en voici quelques unes en mode SAAS : ducksboard.com; https://www.geckoboard.com/ ; http://saasmetrics.co/ ; http://www.cyfe.com/ ; http://www.gooddata.com/ ou la belle startup française, http://www.bittle-solutions.com/

 

Pourquoi utiliser des KPI ?

La réponse est relativement simple : « La prise de décision ».

 

Toute entreprise, même la plus petite a besoin de prendre continuellement les bonnes décisions… Quelle catégorie de prospects travailler, sur quels clients se concentrer, ou sur quel marché se positionner.

Je crois sincèrement que les données peuvent nous aider à répondre à de très nombreux problèmes. Le défi est d’arriver à présenter ces données de manière à ce qu’elle aide à prendre les bonnes décisions.

 

Et pour les cas où l’on ne possède pas les données nécessaires ?

Il est aujourd’hui relativement simple de créer des cas de tests, enquêtes qui permettent de récolter l’information voulue. Ce qui compte ce ne sont pas les informations elles mêmes, mais bien ce que l’on peut en apprendre.

 

Et vous ?

Je suis vraiment intéressé de savoir quels KPI vous suivez ?

A quelle fréquence vous les consultez ?

N’hésitez pas à commenter ou à poser vos questions…