Aujourd’hui, j’aimerai parler de la raison de la difficulté d’avoir une gestion de temps parfaite et toujours optimisée.

 

Selon les dires de Philip Zimbardo, tout est question de tentation.

En effet, depuis le commencement de l’humanité, nous parlons de la tentation d’Eve, et comment elle mangea la pomme malgré l’avertissement de Dieu. La tentation ne nous fournit qu’un gain temporaire et point de bénéfices sur le long terme.

Dans la vie quotidienne, nous nous fixons de nombreux buts, par exemple, je veux perdre du poids, je veux gagner plus d’argent, je veux apprendre telle langue étrangère… Généralement, les gens veulent atteindre ces objectifs, mais, chemin faisant, les choses changent. De nombreuses tentations les interceptent et les dévient de leur but initial.

Les différentes mentalités :

 

Des scientifiques ont étudié le comportement des enfants. Ils leur proposèrent une gourmandise : soit une guimauve immédiatement ou deux plus tard.

Deux enfants sur trois ont choisi d’en manger une tout de suite et seulement un enfant sur trois a attendu.

Bien des années plus tard, ils rencontrèrent de nouveau ces enfants ; ceux qui avaient choisi d’attendre ont totalisé plus de 250 points de plus que les autres au SAT reasoning test (le SAT reasoning test est un examen standard utilisé aux Etats-Unis au cours du processus d’admission aux universités).

En d’autres termes, il semblerait que ces enfants ont été de meilleurs élèves, sont devenus plus déterminés et ont des capacités analytiques supérieures.

 

La perspective du temps :

 

En réalité, nous avons six façons de raisonner :

  1. En fonction des expériences passées positives.
  2. En fonction des expériences passées négatives.
  3. En fonction du présent positif, tendance à l’hédonisme
  4. En fonction du présent négatif, tendance au fatalisme
  5. En fonction des objectifs orienté vers le futur pragmatique
  6. En fonction des objectifs orienté vers un futur idéalisé

 

 

Cela dit, nous pouvons nous entraîner à nous concentrer sur les trois meilleures façons de raisonner, et ce dans l’ordre qui suit :

  1. Passé positif : cela permet aux individus de capitaliser sur les bonnes expériences passées et d’en bâtir leur vie présente et future.
  2. Orienté vers vers un futur pragmatique avec une analyse équilibrée du futur, on peut se fixer un but et s’y tenir jusqu’à son accomplissement.
  3. Présent positif : cela permet aux personnes d’avoir l’énergie requise pour attendre patiemment la concrétisation de leur but tout en profitant des plaisirs simples, tels que les sports, le temps en famille et amis…

 

Trouver l’équilibre :

 

Il est difficile de faire l’équilibre entre ces différentes façons de concevoir les choses.

Ma vision, en tant que manager de projets, est de gérer le temps et l’espace comme dans un projet. Je peux avoir recours à ces trois perspectives temporelles dans trois des tâches se trouvant sur mon calendrier.

Mode « Directeur » : Au cours de cette tâche, je me concentre sur les expériences passées positives. En tant que PDG, je planifie mon futur ou le futur du projet en me basant sur les expériences passées réussies.

Mode BEE (abeille) : Au cours de cette tâche, je suis telle une abeille qui travaille. Je suis orienté intensivement vers le futur, et je me concentre particulièrement sur ma tâche et mon but.

Temps libre ou créatif : Durant mon temps libre, je m’oriente vers le présent. Je profite du moment, essaie d’être conscient de mon environnement, et laisse mon esprit aller d’une idée à l’autre.

 

Et vous?

 

Comment percevez-vous votre gestion du temps ?

Avez-vous remarqué votre désir de faire autre chose lorsque vous travailliez sur un sujet délicat ?

Comment avez-vous géré cette situation ?

Que voulez-vous améliorer ?

 

Laissez vos commentaires ci-dessous. Je répondrai, promis !