Travailler en tant qu’Architecte en Systèmes d’Informations, développeur, administrateur de base de données ou administrateur système nécessite beaucoup de méthodologie et de connaissances.

Pour arriver à être efficace et garantir la pérennité d’un projet, voici mes recommandations personnelles pour être plus performant

 

Ne jamais perdre de temps sur quelque chose que vous avez déjà fait

L’erreur la plus courante que tout technicien a déjà expérimenté, c’est d’oublier comment nous avons fait quelque chose des mois ou années auparavant.

Même si certains ont une meilleure mémoire que d’autres, le grand nombre d’heures perdues durant toute une carrière à essayer de se rappeler une méthodologie particulière est impressionnant ! D’une manière générale, il faut faire quelque chose deux ou trois fois pour s’en souvenir par cœur. Mais s’il s’agit d’une tâche occasionnelle, il devient alors difficile voire presque impossible de tout se souvenir.

 

Et la réponse à ce problème est extrêmement simple : « La documentation ».

Et cela prend du temps pensez-vous ? Et bien pas nécessairement… de bonnes pratiques peuvent vous permettre d’économiser un temps considérable.

 

Faire la documentation plus rapidement que jamais.

Le but d’une documentation est d’être capable de comprendre très rapidement ce qui a été fait.

Peu importe si nous n’écrivons pas des phrases très explicites, ou de belles définitions. Près de 90% des documentations techniques que j’ai réalisées, ont été réutilisées uniquement par moi-même.

Donc vu que c’est pour moi, voici ma manière de faire :

« Faire vite, mais pas nécessairement bien »

Et voici comment je fais :

  • Capture d’écran : Parce que des images valent mieux que des mots, j’utilise des captures d’écrans en grande quantité. Je fais du copier-coller de ces images dans un document texte, j’ajoute une ou deux indications si c’est nécessaire et pourquoi pas quelques flèches… le tout devient très compréhensible et explicite. Et pour ça, rien de compliqué, j’utilise l’outil Skitch et les fonctions intégrées de l’OS pour faire mes captures d’écran.
  • Capture vidéo : Cette astuce est pour ceux qui veulent perdre encore moins de temps à créer des documentations, mais qui pourraient avoir un intérêt à revoir ce qu’ils ont fait quelques temps après. La capture vidéo est aussi un excellent moyen pour documenter une procédure.

Fini maintenant, c’est mieux que parfait un jour

De la même manière que la documentation, je pense vraiment qu’un projet terminé est mieux qu’un projet réalisé à la perfection et en voici les raisons :

 

Le temps économisé

Vouloir réaliser quelque chose à la perfection nécessite à peu près deux fois plus de temps que quelque chose de réalisé rapidement. Quelle quantité de temps économisé !

Et combien de temps cela vous prendra-t-il de vérifier avec votre client quels sont les points qui nécessitent une amélioration ? Vous avez économisé du temps, récupérez en un peu pour choyer votre client et discuter avec lui des axes d’amélioration qu’il aurait souhaité.

Il y a fort à parier que la perfection que vous auriez visée ne soit pas du tout la même pour lui.

 

On apprend par la pratique, pas par la perfection

Chercher à atteindre la perfection signifie avant tout vérifier et revérifier encore et toujours ce que l’on a fait.

Qu’allez-vous apprendre en faisant cela ? Et si à la place, vous en faisiez deux ou trois fois plus avec un peu plus d’erreurs? Ne croyez-vous pas que vous pourriez apprendre bien plus de ces erreurs et qu’elles vous inculqueront des automatismes pour vos futurs projets ?

 

La concentration

Lorsque vous faites quelque chose de planifié, concentrez-vous dessus, peu importe ce qui peut traverser votre esprit.

La pire chose que peuvent faire les développeurs c’est d’avoir de nouvelles idées et de se mettre à la coder immédiatement, oubliant les fonctionnalités primordiales demandées.

Pourquoi ne pas simplement noter ces idées sur un post-it et en rediscuter plus tard avec le chef de projet…

 

Essayer de nouvelles pratiques

Lorsqu’il s’agit de coder un projet ou déployer une infrastructure, il est fréquent de découvrir de nouvelles manières de faire.

Seulement comment être efficace et en même temps au fait des dernières pratiques ou plugins disponibles ?

Prendre en compte de nouvelles techniques peut autant nous faire perdre du temps comme en gagner sur l’ensemble de nos projets.

 

Voici ma recommandation pour prendre de bonnes décisions :

Consacrez dix minutes à se renseigner et recueillir des retours d’expérience sur cette nouvelle manière de faire. Et si après ce temps, vous êtes toujours intéressé, alors investissez deux heures à la mise en œuvre de cette nouvelle technique.

A la fin de ces deux heures, vous serez en mesure de prendre la décision si oui ou non vous allez gagner du temps sur votre projet.

Une fois encore la pratique est le meilleur moyen d’avancer et d’acquérir de l’expérience.

 

Comment assurer notre concentration

Aujourd’hui, être concentré sur ce que l’on doit faire est la clé.

J’aime beaucoup les manières de faire de Tim Ferris ou David Allen. Que ce soit la technique « Getting things Done » ou le « Pomodoro technic », ( méthodes que je recommande fortement d’ailleurs ), il est primordial pour décupler ses capacités de couper les notifications du téléphone, les emails, le chat et d’avoir quasiment une seule fenêtre à l’écran de son ordinateur.

Avoir le compte à rebours du pomodoro vous aide aussi à vous rendre compte si vous êtes efficace ou non. Cela vous aide également à avoir une vision claire de l’avancement de la tâche par rapport au temps que vous souhaitiez y consacrer.

Rappelez-vous d’une chose : « Une tâche prend uniquement le temps qu’on lui accorde. »

 

Un processus fructueux

Avoir des années de documentation avec vous est un trésor inestimable. La connaissance est la clé pour beaucoup de choses et conserver votre savoir faire vous aidera dans de nombreuses situations.

En prime, à partir du moment où vous aurez à déléguer une partie de votre travail, vous serez très content d’avoir cette documentation, aussi imparfaite soit-elle.

 

Et vous comment faites vous les choses ?

Maintenant que vous avez découvert comment je travaille, dites-nous en plus sur votre manière de faire…

Quelles techniques utilisez-vous pour améliorer votre travail ?

N’hésitez pas à partager, je serais ravi d’échanger sur le sujet.