Qu’est ce que le « Time tracking » ?

Le « Time tracking » a été introduit par les grandes compagnies industrielles en mettant en place de simples cartes de pointage, qui permettent au manager de savoir quand leurs employés démarrent ou arrêtent leur travail.

Aujourd’hui le « Time tracking » s’est amélioré, automatisé et est devenu beaucoup plus précis surtout pour les utilisateurs d’ordinateurs.

En tant que consultant, ce type d’outil permet d’avoir une rétrospective objective. Dans le cas de plus grandes entreprises, il n’est pas toujours évident que ces outils soient utilisés à bon escient.

 

Pourquoi le « Time tracking » ?

L’idée du « Time tracking » est venue de la simple conclusion :

« Le travail accompli ne correspond pas toujours au travail planifié ».

 

Cette différence peut se justifier de multiples manières. Lorsque nous planifions un projet, nous devons prendre en compte les aléas pour s’assurer qu’il sera réalisable avec le temps et les ressources imparties.

C’est l’outil ultime pour s’assurer, pendant la réalisation, que nous respectons le planning malgré d’éventuels nouveaux événements. C’est également un excellent outil pour analyser le ratio entre coûts et revenus.

 

Comment ça fonctionne ?

A partir du moment où il s’agit de travailler sur ordinateur, il devient possible de tracer le moindre mouvement de souris.

Non seulement nous pouvons enregistrer le temps passé sur un quelconque site internet, ou sur un fichier. Mais il est également possible d’analyser la vitesse de frappe au clavier, ou le temps d’activité par rapport au temps d’inactivité.

rescuetime

Ci-dessus le compte-rendu de ma semaine précédant Noël avec le logiciel Rescue Time.

Il est un bon indicateur pour mesurer notre productivité réelle. En catégorisant les logiciels, on peut savoir précisément à quoi nous avons consacré notre temps.

hubStaff screen

Ci-dessus, un autre logiciel appelé HubStaff.

Celui-ci est plus destiné à une comptabilisation financière du temps, pouvant être utilisé pour la facturation. Cela permet de mettre en route un chronomètre sur chaque projet ou client, et ainsi avoir un rapport du temps passé sur chaque activité ou client.

 

Les inconvénients

Alors que les avantages du « Time tracking » sont évidents, il peut y avoir certains inconvénients dépendant de la façon dont sont utilisés ces logiciels.

 

Les logiciels de « Time tracking » peuvent être configurés pour enregistrer des captures d’écran de manière régulière, incluant ainsi un accès illégitime au management sur la vie privée du collaborateur.

 

Tracking screenshots

 

Les grandes entreprises sont contraintes de prendre soin de ces problématiques éthiques, mais il n’est pas rare, dans de plus petites entreprises, de constater une utilisation détournée et abusive de ce type de dispositif.

Un autre inconvénient, qu’il faut garder à l’esprit, est qu’il n’est pas pertinent de passer trop de temps à analyser la manière dont on fait les choses plutôt que de les faire. Une simple rétrospective de temps en temps suffit amplement pour s’assurer que nous sommes toujours en phase avec nos objectifs.

Qu’en dites vous ?

Avez-vous déjà utilisé des outils de time tracking . Si oui lesquels ?

Avez- vous une vision claire de ceux sur quoi vous passer votre temps ?

N’hesitez pas à partager votre experience ou commentaires, je répondrais avec plaisir.